Le roller derby

Ça y est, le nom de ce sport est arrivé jusqu’à vos oreilles, dans les Hautes-Alpes. Vous avez même vu quelques images de matchs, ou d’entrainement de notre équipe à Gap. Mais avant de venir tester, vous aimeriez bien avoir un petit topo, histoire de prendre la bonne décision…

C’est quoi, le roller derby ?

Un match de roller derby se joue sur une piste de forme oblongue opposant deux équipes de 15 joueuses, durant deux périodes de 30 minutes. Chaque période est découpée en jams d’une durée maximum de 2 minutes.

Schéma d'un track
Schéma d’un track

Sur le track (la piste), cinq joueuses de chaque équipe s’opposent. Quatre joueuses occupent le poste de bloqueuse, une seule au poste de jammeuse. Cette dernière est la seule joueuse en mesure de marquer des points. La jammeuse est la joueuse portant un couvre- casque étoilé. Toutes les joueuses se déplacent dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Les points sont marqués lors du deuxième passage au travers des bloqueuses adverses, pour chaque bloqueuse adverse qu’elle dépasse, elle marque un point.

Tous les coups ne sont pas permis ! Comme tout sport de contact, les règles sont nombreuses. Parmi les essentiels, les coups avec les mains, les coudes, la tête et les jambes sont interdits. De même, certaines zones ne peuvent pas être impactées comme par exemple, le dos, la tête, les jambes. Les arbitres doivent être nombreux pour siffler les pénalités, chronométrer le temps passé en prison, compter les points, chronométrer les jams, entre autres tâches.